S’inspirant bien souvent de l’actualité, Marie-Claude Pratte construit de grandes narrations historiques où par la caricature et l’ironie, elle nous amène à réfléchir sur les enjeux identitaires, sociaux et économiques qui nous façonnent.

Au cours de la dernière décennie, son travail fut présenté dans de nombreux lieux de diffusion. Nous ne mentionnerons ici que certains de ces événements. En l’occurrence, l’installation picturale  PORTRAITS DE SOCIÉTÉ 2000,  qui fut exposée en 2002-2004  au Musée National des Beaux Arts du Québec dans le cadre de l’exposition Enjeux de la représentation. La série intitulée LA MARCHE DU MONDE fut celle-ci présentée à la Fonderie Darling en décembre 2004 et au printemps 2005 le  MNBAQ exposait son installation H.A.C. (HISTOIRE DE L’ARTISTE CONTEMPORAIN) en solo. 

Depuis 2007, elle a participé au Symposium d’art international de Baie-Saint-Paul ainsi qu’à des collectifs comme États d’Urgence et le Tarot de Montréal. Ses installations furent également  présentées à Vancouver,  Strasbourg (France) et New York. L’humour sociétal et pictural de Marie-Claude Pratte participe également de grandes collections publiques et privées : le MNBAQ, le Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul ainsi que Fasken Martineau et sans oublier de nombreuses collections de particuliers au Québec, au Canada, aux États-Unis et en France.


Marie-Claude Pratte. 2004. Univers-cité (détail). Acrylique sur bois : 122 x 183 cm